Mad Green Forever, c’est le programme mis sur pied par le MAD Club de Lausanne. Son but: diminuer ses émissions de CO2 et améliorer son empreinte écologique sur l’environnement.
Pour l’exemple.
Des mesures ont déjà été prises. Nous avons remplacé toutes les ampoules par du LED. Nous avons installé des panneaux solaires sur le toit du MAD Club. Elles portent leurs fruits puisque le MAD Café est désormais entièrement alimenté par l’énergie du soleil, et que les coûts généraux d’éclairage ont diminué. Sans oublier les 44 nichoirs à martinets noirs, espèce potentiellement menacée en Suisse, qui entourent notre bâtiment. Eh oui: le Mad se soucie aussi des oiseaux de jours et milite activement pour la préservation et le développement de la biodiversité urbaine.
 
Et nous allons continuer sur notre lancée, avec toute une série de mesures faciles à adopter au quotidien par l’ensemble de nos collaborateurs. On parle de simplifier – donc d’inciter – le tri des déchets, de réduire au strict nécessaire les photocopies, d’installer une fontaine à eau reliée au réseau lausannois, et d’adopter les bons gestes écologiques. Encore ? Tous les menus en papier ou plastique seront bannis de nos bars, cafés et restaurant. Ils seront remplacés par des cartes disponibles sur le site web du MAD. Nous misons aussi beaucoup sur la collaboration de la Ville de Lausanne qui, dans le cadre de la construction du tramway qui passera devant le Mad, installera une pompe à chaleur qui chauffera également notre établissement.
 
Parce que les petites mesures font les grandes actions.
Le MAD n’arrivera pas à zéro émission en quelques jours. Peut-être jamais. Alors nous compenserons le peu qui restera. Nous planterons des arbres, nous installerons des ruches, nous cultiverons un potager dans la région pour privilégier des circuits encore plus courts que notre approvisionnement actuel qui se situe à dix kilomètres à la ronde seulement, et offrir des produits sains aux clients de nos restaurants… Sky’s the limit !
 
L’aventure Mad Green Forever sera à suivre sur le site web du MAD. En toute transparence. Les visiteurs auront la possibilité de s’impliquer davantage en soutenant l’une ou l’autre mesure par des dons. Clubber ou pas. Pas besoin de savoir danser pour aider la planète !